Test : Yoga Bikram

  -  Blog   -  Bien-être   -  Test : Yoga Bikram

Test : Yoga Bikram

 

Hello à toi,

 

Aujourd’hui on parle hot yoga et détoxification !

 

Cela faisait un moment que des amies me vantaient les bienfaits du Yoga Bikram.
Personnellement j’avais un peu peur que ça sente mauvais… et de ne pas supporter la température.

 

En effet le concept de cette forme particulière de yoga, que l’on appelle aussi « HOT YOGA« , c’est :

 

  • 26 postures à enchaîner
  • 2 exercices de respiration
  • pendant 90 minutes
  • dans une salle chauffée à 40°C.

 

Le cours en pratique

 

Je suis allée dans un centre pas loin de chez moi qui m’avait été recommandé pour son hygiène impeccable et la qualité de ses cours. Effectivement à mon arrivée, aucune odeur désagréable et une professeure super sympa qui m’explique tout.

 

J’avais prévu un short et un débardeur, deux serviettes (une pour la séance et une autre pour la douche) mon tapis de yoga et une bouteille d’eau mais on peut aussi  acheter sur place (ou louer le tapis de yoga et serviettes).

 

J’entre dans la HOT ROOM... Il fait chaud mais c’est tout à fait supportable. Je m’attendais même à plus de chaleur et j’avais peur de suffoquer. Mais non tout va bien, je respire et laisse mon corps se réchauffer petit à petit.

 

Objectif du jour : rester jusqu’au bout !

 

La professeure Bénédicte me rassure (elle aussi a repris après la naissance de son fils, et allaitait encore à ce moment là).

 

Elle me dit que l’objectif pour moi aujourd’hui c’est de rester dans la pièce jusqu’au bout. Je peux m’arrêter quand je veux, si ma tête tourne ou si j’ai trop chaud, m’asseoir et reprendre les enchaînements dès que ça va mieux.

 

La pratique commence. On enchaîne les respirations, puis viennent les postures, d’abord debout puis assis ou allongé sur le tapis.

 

Vers la fin on enchaîne les postures sur le tapis et des moments de relaxation qui me permettent de bien récupérer et de fixer mon attention, en méditation.

 

Sensations

 

Au tout début de la séance je me sens très raide et gauche. Je sens que mon dos souffre de ne pas être étiré plus souvent et de tant porter bébé. Je sens mes vertèbres un peu tassées dans le bas du dos, qui pincent un peu et tirent lorsque l’on commence les postures de demi-lune.

 

Je penserai à m’étirer un peu le dos (en faisant le dos rond) la prochaine fois avant de commencer.

 

Pendant la première demi-heure on ne boit pas. Le corps monte en température, je commence à sentir ma peau devenir moite. Et puis la sueur arrive et commence à perler. J’ai chaud mais je n’ai pas soif.

 

(J’avais pensé à bien boire dans la matinée avant de venir, et de rester à jeun pour ne pas être en pleine digestion.)

 

 

Transpirer

 

La sueur permet de rafraichir le corps. C’est pour ça que l’on ne doit pas s’éponger mais la laisser à la surface de la peau. Ainsi le cœur ne souffre pas. Le corps fait en sorte que la température interne reste aux alentours de 37°C. C’est l’homéostasie !

La peau est l’émonctoire (ou voie de sortie) le plus important de l’organisme, et c’est aussi le plus résistant.

En naturopathie on conseille toujours de le stimuler en premier (à moins que de gros problèmes de peau existent) et même de dériver les déchets des organes de sorties les plus faibles vers celui-là.

La transpiration va stimuler les glandes sudoripares (celles qui font la sueur) et les glandes sébacées (qui fabriquent le sébum).

Ainsi en faisant une activité sportive, et en transpirant, on peut sortir de soi des déchets que l’on appelle des cristaux (déchets acides) par les glandes sudoripares et des colles (mucosités) par les glandes sébacées.

 

Le flux du sang

 

Au fur et à mesure mon corps se délie, grâce à la respiration et à la chaleur. Lorsque nous faisons des pauses sur le tapis je sens mon cœur cogner dans ma poitrine, sans aucune sensation de malaise.

 

Je sens ma circulation sanguine accélérée, les quelques litres de sang de mon corps passent et repassent dans les filtres et se nettoient. Mes articulations s’assouplissent et laissent partir les déchets qui étaient bloqués. Mes muscles s’étirent et se drainent.

 

Drainer

 

Bénédicte met l’accent sur l’importance des compressions.

 

Celles-ci, à l’image d’un massage, viennent comprimer une zone qui va se vider plus efficacement pour se regorger de fluide vital ensuite. La lymphe est récupérée et drainée.

 

Je visualise le ménage qui se fait en moi quand je comprime les muscles et organes comme on presse une éponge. Il se vident puis se remplissent d’un sang rouge vif, bien oxygéné.

 

L’équilibre entre la souplesse et la force

 

Je sens que la chaleur aide à étirer les muscles, tendons, ligaments pour me rendre plus souple, en même temps que les postures me rendent plus forte.

 

Un corps sain est à la fois souple et fort, dans ses muscles, os et articulations. Tout est une question d’équilibre entre ces deux propriétés complémentaires.

 

Une activité complète

 

Le yoga est donc une activité complète, faisant travailler le corps en entier pour le renforcer et l’assouplir.

 

Le yoga travaille aussi le cœur et le souffle, ainsi que les fonctions endocrines (par compression, vide et afflux de sang et d’énergie dans les glandes)

 

La chaleur ajoute au challenge, facilite l’assouplissement et la détoxification du corps.

 

Ce que j’aime également dans le yoga c’est l’accent porté sur l’importance de la conscience et de la présence. Une séance de yoga  peut se transformer en véritable méditation en mouvement.

 

Bref J’AIME et  je pense y retourner très vite !

 

Allez tester et dites moi ce que vous en pensez !

 

Précautions :

– Bien boire avant, pendant, après

– Ne pas pratiquer si tu as des problèmes de santé (type cardio-vasculaire par exemple). Si tu as un doute vérifie avec ton médecin.

– Ecoute toi et n’hésite pas à faire des pauses. Pas de compétition !

 

Liens :

 

Pour ceux que ça intéresse voilà les postures :

 

Crédits @BestYogaTipsAndClothes

Le centre Bikram Yoga Paris  (2 centres : Grands Boulevards et Marais)

Liens Youtube :

 

Post a Comment