Détox, le ménage de printemps !

  -  Blog   -  Bien-être   -  Détox, le ménage de printemps !

Détox, le ménage de printemps !

Au revoir hiver, bonjour printemps !

 

Le printemps arrive dans quelques jours.  L’énergie remonte comme la sève dans les troncs, les jours rallongent, la lumière se fait plus présente et plus chaude. Les fameuses giboulées de mars sont aussi le signe qu’il faut tout nettoyer à grande eau pour augmenter sa vitalité !

 

Il sera bientôt temps de quitter nos pulls, nos potages et nos chaussettes pour aller vers l’extérieur, vers les autres, vers de nouveaux projets.

 

Il faudra profiter de toute l’énergie que nous offre la terre pour aller de l’avant, changer nos habitudes, quitter nos chrysalides et nos cocons, pour muer en une meilleure version de nous-même.

 

Les cures en naturopathie

 

En naturopathie on parle souvent de deux cures :

 

  • la revitalisation
  • la détoxification

 

(mais il en existe deux autres que sont la stabilisation et la régénération)

 

Aujourd’hui je te parle « détox » même si ce terme est quelque peu galvaudé.

 

En effet qui dit printemps, dit ménage, nettoyage, tri, retour à l’essentiel. Il faut donc penser aussi à nettoyer son corps (et ses pensées) pour s’alléger et prévenir tout un tas de maux que l’on qualifie « de civilisation ».

 

Détoxification ou revitalisation ?

 

Cette cure « détox » nécessite d’avoir suffisamment d’énergie pour mener à bien ses fonctions de nettoyage.

 

Cependant nos sociétés modernes ne nous permettent pas de prendre le repos que nos corps demandent pendant l’hiver. On vit au même rythme effréné qu’au jours les plus longs de l’année, on contre notre horloge interne à coup de lumière artificielle et d’écrans bleutés, on s’enferme dans nos bureaux et métros loin du grand air vivifiant et des rayons du soleil, on mange mal et trop, on stresse beaucoup…

 

En bref nos rythmes nous épuisent.

 

Regardons les animaux, ils vivent au rythme du soleil, dorment plus ou même hibernent, mangent moins.

 

Si l’on veut donc entreprendre une détox, il faudra ajouter une partie de revitalisation à notre programme.

 

Et si l’on est vraiment trop fatigué il faudra même se revitaliser avant d’entreprendre toute détoxification (le corps n’aurait pas l’énergie nécessaire pour sortir les déchets et cela conduirait à une auto-intoxication… pas top !). A voir avec votre naturopathe !

 

Comment faire ?

 

Alléger ton alimentation

 

Le corps redirigera alors son énergie vers des fonctions de nettoyage et de réparation plutôt que de digestion et d’assimilation.

 

On pourra manger moins et mieux (en naturopathie on parle aussi d’alimentation hypotoxique), mais aussi faire des monodiètes ou même jeûner de diverses manières.

 

On laissera de côté alcool, café, thé, produis laitiers, gluten, produits raffinés et transformés, sucres blancs mais aussi pensées négatives, entourage toxique etc. On l’a dit, on s’allège de tout le superflu et de tout ce qui nous fait du mal (on apprend à être bienveillant envers soi-même aussi).

 

On se tourne vers la nourriture brute, vraie, naturelle, vers du cru aussi (ou pour les intestins fragiles vers les jus de légumes), on mange moins de protéines (animales ou végétales), beaucoup de fruits et légumes et des bonnes graisses.

 

Soutenir les voies de sorties

 

Une fois que le corps aura commencé à rediriger son énergie vers le nettoyage il faudra l’aider à vider les poubelles. Les voies de sorties de l’organisme sont ce que l’on appelle des « émonctoires« . Ce sont la peau, les poumons, les intestins, le foie, la vésicule biliaire, les reins et pour la femme l’utérus en plus.

 

On pourra aider ces voies de sorties par de l’exercice physique, par la transpiration, par les plantes, par la chaleur, par du brossage lymphatique, par des bains dérivatifs etc. Si un organe d’élimination est fragile on pourra aussi rediriger les déchets vers d’autres organes plus forts.

 

C’est là qu’un bilan de vitalité fait par un naturopathe peut être très utile !

 

Je reviendrai sur ces diverses techniques dans d’autres articles.

 

Prendre le temps

 

Ce temps de détoxification/revitalisation doit être un temps particulier, plus lent, tourné vers le repos et la méditation par exemple.

 

Tout ce processus demande de l’énergie, il faudra donc l’économiser au maximum, en se couchant plus tôt, en sortant moins, en prenant des temps privilégiés d’écoute de soi, de recentrage et d’ancrage dans le moment présent.

 

Souvent le temps de la détoxification permet aussi d’alléger ses pensées et d’y voir plus clair dans  ses désirs, dans ses besoins. Il est nécessaire pour attaquer le printemps plein d’énergie et de concentration pour mener à bien tous ses projets. C’est une parenthèse un peu particulière dans l’année (et que l’on peut refaire au changement de saison ou selon le besoin et l’envie).

Conseil lecture :

 

Si tu veux un petit guide simple et clair pour ta détox je te conseille d’acheter Le cahier Détox pour les nuls aux éditions First par Anne-Claire Meret, naturopathe et déjà auteur de La naturopathie pour les nuls

 

Anne-Claire m’a gentiment conviée au lancement de son livre et me l’a envoyé il y a quelques semaines.

 

C’est un guide très bien fait, simple, clair et précis qui traite de ce sujet qui pourrait paraitre rébarbatif et ennuyeux de manière joyeuse et drôle. A l’intérieur tu trouves de la théorie pour t’expliquer comment ton corps fonctionne, mais surtout beaucoup de conseils pratiques pour organiser ton temps, ta cure, selon le temps que tu veux ou peux y consacrer.

 

Pour se soutenir:

 

Je te propose de rejoindre le groupe Facebook Detox me à Paris, il n’est pas seulement réservé aux parisiens, mais les évènements proposés seront principalement parisiens 🙂

 

Profite des beaux jours pour recharge tes batteries !

 

A bientôt !

 

Post a Comment